Les Mardis du CTM

Dans sa Lettre au peuple de Dieu publiée en août 2018, le pape François lie abus sexuels, abus de pouvoir et abus de conscience et dénonce le cléricalisme, “cette attitude qui annule non seulement la personnalité des chrétiens, mais qui tend également à diminuer et à sous-évaluer la grâce baptismale que l’Esprit-Saint a placée dans le cœur de notre peuple“. Il invite chaque baptisé à se sentir engagé dans la transformation ecclésiale et sociale dont l’Église a besoin.
Le cycle des cours du mardi revisitera les fondements bibliques et théologiques des notions de communauté, de fraternité, de charisme, de sacerdoce et de ministère. Ce thème commun aux trois trimestres permettra de donner à chaque participant des éléments de réflexion sur les raisons de l’actuelle crise ecclésiale et d’échanger ensemble sur les perspectives d’avenir.
La nouvelle formule de cette année consistera en un cours unique, plus long, qui permettra un travail approfondi et interdisciplinaire, alternant enseignements, travaux sur textes et échanges.
Cours de 9h30 à 11h45. Eucharistie ou temps de prière à 12h.


1er trimestre

Prêtres, prophètes et rois dans l’Ancien Testament

Tout au long de l’histoire biblique, se font jour au sein du peuple de Dieu trois figures majeures : le prêtre, le prophète et le roi. La lecture de textes extraits de plusieurs livres – Pentateuque, Samuel, Rois, Prophètes, Néhémie, notamment -, montrera comment ces trois figures se dessinent peu à peu.
A partir de là, nous serons attentifs également à la façon dont le Nouveau Testament ouvre à la reconnaissance du Christ “prêtre, prophète et roi“ et invite chaque croyant, et l’Eglise tout entière, à participer à cette triple mission.

Isabelle Carlier

Tarif I 90 euros
10 mardis I de 9h30 à 11h45
1, 8, 15 octobre, 5, 12, 19, 26 novembre, 3, 10, 17 décembre


2e trimestre

L’Église et le cléricalisme : retour aux Écritures et perspectives ecclésiologiques

A maintes reprises, le pape François a dénoncé une Église “auto-référencée“ et ses multiples effets : le cléricalisme sous toutes ses formes. L’Ecclesia, “L’Appelée“, n’est pas à elle-même sa propre fin : elle est “pour la gloire de Dieu et le salut du monde“. De même, la Lettre pastorale de notre évêque incite à une conversion personnelle et communautaire sous la conduite de l’Esprit : revenir au Christ, “point central“ de la vie chrétienne.
Une approche interdisciplinaire permettra d’envisager ensemble les transformations nécessaires à la vie de l’Église dans ses différentes dimensions.

Benoît Deschamps

Tarif I 90 euros
10 mardis I de 9h30 à 11h45
7, 14, 21, 28 janvier, 4, 11, 18 février, 10, 17, 24 mars


3e trimestre

“Suis-je le gardien de mon frère ?“ : réflexion biblique et théologique sur l’Église comme fraternité

De la Genèse à l’Apocalypse, la Bible fait faire un chemin lucide qui conduit de l’acte fratricide de Caïn à l’appel exigeant de la vie fraternelle en communautés. Entre les deux, la croix où la violence fratricide de l’homme se mue en salut apporté par le frère de tous.
Travaux bibliques, éclairages théologiques, écoute de témoins : le troisième temps de ce parcours annuel ouvrira des voies nouvelles de communion fraternelle au sein des communautés et autour d’elles.

Jacqueline Le Diguer’her, Christine Graven

Tarif I 90 euros
10 mardis I de 9h30 à 11h45
31 mars, 7, 14 avril, 5, 12, 19, 26 mai, 2, 9, 16 juin